Comment apprendre l'hypnose

Pourquoi et comment apprend-on l’hypnose ? Et surtout qu’est-ce qui peut bien pousser quelqu’un à vouloir apprendre l’hypnose ? 

 Il y a bien sur sans doute autant de réponses qu’il peut y avoir d’hypnotiseurs, mais il y a quand même des généralités et des profils en fonction des applications de l’hypnose, voyons cela plus en détails.

Premier cas de figure : L’hypnose ludique

Que ce soit l’hypnose de rue ou l’hypnose de spectacle, le but est juste de passer un bon moment autour de l’hypnose, autant pour l’hypnotiseur que pour l’hypnotisé, et les techniques et suggestions sont pour la plupart identiques ou utilisent du moins les mêmes mécanismes.

De nos jours et grâce à la magie d’internet (merci Google), il est facile en quelques clics de tomber sur de nombreux tutos, sur YouTube ou sur différents sites internet.

Nous vous conseillons l’excellent livre de Jean-Emmanuel Combes “ La voix de l’inconscient “, très bon livre pour débuter en hypnose ludique.

Comme dans la plupart des domaines, pas besoin d’un don pour pratiquer l’hypnose, il faut juste un minimum de travail et surtout, oser !! 

Les hypnotiseurs débutants entendront sûrement cette fameuse phrase “ Fake it until you make it “ou en français : “ Faites semblant tant que vous ne savez pas le faire “, souvent conseillée aux hypnotiseurs en herbe, cette phrase résume bien les premières difficultés d’un hypnotiseur débutant, on hésite, on a peur que ça rate, on n’ose pas … Or l’hypnose repose sur les suggestions, et forcément, l’intention que vous y mettrez aura un impact sur le résultat final.

Si nous devions donner quelques conseils pour débuter en hypnose ludique : 

  • Commencez avec des sujets très réceptifs !

Rien de tel pour débuter que les sujets jeunes (majeurs tout de même) souvent plus réceptifs et plus motivés par le côté ludique et fun de l’hypnose, Milton Erikson lui-même conseillait à ses élèves de débuter avec des sujets “ faciles “ afin d’engranger de la confiance et de l’expérience.

  • Évitez de faire vos débuts avec vos proches ! 

Ce n’est pas une règle absolue, mais il y a de grandes chances qu’hypnotiser vos amis ou des membres de votre famille se solde par un échec, la raison est tout simplement une question de crédibilité, difficile de convaincre son conjoint, ses parents, que nous sommes devenus du jour au lendemain un grand hypnotiseur…

Préférez des inconnus ou des connaissances, qui auront moins tendance à partir avec des à priori.

  • Savourez votre première réussite ! 

Comme toutes les premières fois, ce sera un grand moment et vous vous en rappellerez toute votre vie, la magie des premiers phénomènes hypnotiques réussie est un instant déterminant dans la carrière d’un hypnotiseur, alors ne boudez pas votre plaisir et profitez !! 

Deuxième cas de figure : L’hypnothérapie

Apprendre l’hypnothérapie n’est pas aussi simple qu’apprendre l’hypnose ludique, il s’agit là d’une formation complète, d’un chemin qui vous fera sans doute passer également par une thérapie personnelle.

D’entrée, nous déconseillons fortement les formations à distance, par correspondance ou juste par vidéos préenregistrées. L’hypnose est une pratique qui demande d’être encadrée “ en direct “ par un formateur qui pourra corriger vos erreurs techniques.

Il est évident que dans une discipline ou même le rythme de la respiration peut être un détail qui compte, la présence physique d’un encadrant est primordiale.

Le choix de l’organisme de formation, un choix déterminant : 

Chaque école de formation et chaque formateur a son propre style, avec ses défauts et ses qualités.

Certaines écoles par exemple, accorderont une place plus ou moins importante à la PNL (programmation-neuro-linguistique), alors que certaines écoles vous orienteront plus sur une hypnose directe pour commencer, d’autres se concentreront principalement sur l’indirecte. 

Une chose est sûre, c’est un choix qui mérite une vraie réflexion, et qui sera déterminant pour le reste de votre carrière, il serait dommage de regretter un si grand investissement intellectuel et financier. 

Le coût moyen d’une formation complète d’hypnothérapeute (technicien ; praticien ; et maitre-praticien) se situe entre 4000 et 6000 euros, le plus cher ne veut pas dire le mieux, et cela est aussi valable pour les formations d’hypnose Ericksonienne. De plus, le prix varie selon les différents modules complémentaires que vous rajouterez à la formation initiale.

N’hésitez pas à contacter vos futurs formateurs, et à questionner d’anciens élèves des centres de formation que vous sélectionnez afin d’être sûr que votre future formation réponde bien à vos attentes. 

L'implication dans l'apprentissage de l'hypnose

L’apprentissage de l’hypnothérapie passera également par une implication personnelle, autant pour les séances “d’entrainement“ que vous pourrez effectuer lors de votre formation, mais surtout par les lectures et autres ressources pédagogiques que vous découvrirez au fur et à mesure de vos formations.

Nous vous conseillons fortement d’étudier de près les travaux de Milton Erickson, l’ensemble de ses travaux est compilé dans les 4 volumes des “ collected papers “ traduit en français aux éditions Satas.

Erickson étant un contemporain, nous avons également la chance qu’il ait laissé de nombreuses vidéos de séances d’hypnose, à regarder et décortiquer sans modération !

Nous ne ferons pas ici la liste de tous les autres livres et ressources disponibles sur l’hypnose médicale, d’Elman en passant par Rossi, la liste est bien trop longue, nous aurons l’occasion de détailler d’autres auteurs et techniques dans la partie Blog et sur notre chaine YouTube.

Un pont entre les différentes formes d’hypnose ?

Il y a parfois certaines tensions entre l’hypnose ludique et l’hypnose thérapeutique, chez Deeper, nous considérons l’hypnose comme un tout, de par son histoire, elle a depuis son début oscillé entre spectacle et thérapie, c’est sans doute également ce qui fait tout son charme, et les nouvelles générations d’hypnotiseurs ont tendance à casser ces cloisons et nombre de nouveaux hypnothérapeutes ont commencé avec l’hypnose de rue, et l’inverse est également vrai. De plus, les techniques n’étant pas totalement les mêmes dans les deux disciplines de l’hypnose, il peut être intéressant de pratiquer les deux dans un souci de complémentarité. 

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou si vous souhaitez vous former à l’hypnose ! 

Réalisation & référencement Création site internet psychothérapeute

Connexion