Qu'est ce que l'EMDR

Comment fonctionne l'EMDR

L’EMDR ou Eye Movement Desensitization and Reprocessing, est une technique qui fut créée en 1987 par Francine Shapiro, une pensionnaire de l’école de Palo Alto.

Elle reçut d’ailleurs de nombreux prix pour cette nouvelle forme de thérapie, dont le prix Sigmun Freud remis par l’Association Mondiale de Psychothérapie et l ‘Award for Distinguished Scientific Achievement in Psychology.

L'EMDR une thérapie efficace

L’EMDR est une thérapie particulièrement adaptée au syndrome post-traumatique et au traumatisme lié à un évènement ou une période difficile.

L’EMDR utilise la technique de l’attention bifocale, utilisée dans de nombreuses disciplines comme le yoga ou certaines formes de méditations depuis de nombreuses années.

Cette technique consiste tout simplement à focaliser à la fois son attention sur un objet ou un point en mouvement (la plupart du temps, un stylo ou un doigt) et à se remémorer le traumatisme, afin d’aider à intégrer le souvenir traumatique.

En effet, les personnes souffrant de syndrome post-traumatique ont tendance à ressentir les sensations physiques désagréables du traumatisme lorsqu’ils se le remémorent, le but est donc de faire “ digérer “ le souvenir afin de le détacher de la mémoire sensorielle.

Très efficace, l’EMDR utilise donc la simulation alternée des hémisphères cérébraux, mais se repose également sur le REM (repetition eyes movement), que l’on peut retrouver lors des transes hypnotiques mais également lors des rêves.

À l’heure actuelle, les neurosciences commencent à comprendre les processus neurologiques lors d’une séance d’EMDR mais les scientifiques n’ont toujours pas trouvé précisément les mécanismes qui aident à traiter les traumas grâce à cette technique, cela dit ça ne remet pas du tout en cause son efficacité et l’EMDR est aujourd’hui reconnu dans le monde entier comme une technique très efficace dans le traitement des syndromes post-traumatiques.

De nombreuses techniques comme l’EFT et bien sur l’hypnose reposent sans doute sur les mêmes bases, en simulant le sommeil paradoxal pour “modifier“ ou intégrer des souvenirs douloureux.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion